samedi, novembre 05, 2005

CECI-N'EST-PAS-UNE-PIPE


« …..Si les holocaméras pouvaient transmettre avec une résolution correcte, par micro-relais et lignes I.T.T. comme les plus anciens…

- Si Arctor, Luckman ou un autre freak me voient entrer dans l’immeuble, j’utiliserai le vieux gag : je saute une nana qui habite là. Ça ne compliquerait pas vraiment les choses ; en fait, ça réduirait le temps qu’il passait en déplacements non indemnisés, et ça, ça comptait. Il pourrait se trotter en douce jusqu’à l’appartement, passer ses enregistrements, relever les éléments significatifs qui devraient figurer dans ses rapports et éliminer les autres, puis retourner en vitesse à la…
…à ma propre maison. Celle d’Arctor. En haut de la rue, je suis Bob Arctor, le toxico placé sous surveillance à son insu, et tous les deux jours, je trouve un
prétexte pour filer à l’appartement du bas de la rue, où je deviens Fred, qui se passe des kilomètres et des kilomètres de pellicule holo afin de suivre mes actions, et tout ça me déprime. Sauf la protection – et les précieuses informations personnelles – que ça me procurera….. »

Philip Kindred Dick - A Scanner Darkly - 1977


Si vous voulez vous faire peur et ensuite sortir de la matrice, lisez cet article et tentez l'expérience avec une bonne injection de Google. Pointez l'aiguille dans le cerveau.


Cliquez ci-dessous et savourez (en attendant) votre propre liberté .... provisoire

1 commentaire:

kamisama skam a dit…

We LOVE Big Brother/
WE are Big Brother/



Nota:
Les recherches googlées de l'article m'ont tout droit amené sur des sites érotiques.