vendredi, juillet 07, 2006

SALUT-ROBOT


Je ne pensais pas le revoir de si tôt. Je partais du principe qu'on ne revoit jamais deux fois le même oiseau. Je garais ma voiture au troisième sous-sol ce matin, et j'avais encore les clefs dans la main quand le corbeau est venu se poser sur le rétroviseur côté conducteur de mes sept chevaux fiscaux. Il tourna la tête à gauche, à droite, à gauche, repositionna son poids, puis me regarda. Il y avait quelque chose d'apprêté dans son comportement. Ses… manières maniérées. C'est ici que je me suis fait désarçonner, quand il a ouvert son bec pour me dire de me méfier de tout anthropomorphisme. Non seulement il parlait, mais il galopait dans mes pensées, en selle pour quelque discussion souterraine et surréaliste de philosophie de parking. C'est alors qu'un ressort s'est cassé; pas en moi; au-dessus de sa tête. Une spirale métallique s'est échappée de son petit crâne, le faisant cligner des yeux de manière intensive pendant quelques secondes. C'était un robot, un objet conditionné par quelques algorithmes mathématiques, un volatile électromécanique, peut-être radiocommandé, téléguidé, à la solde de quelque despote de l'ex-union soviétique. Ou celle de ma femme. Qui sait.
J'eus beaucoup de mal à accepter ses explications, quand il fallut accepter l'idée que tous les oiseaux étaient robotisés. Preuve en est qu'ils rechargent leurs batteries en se posant sur les lignes électriques, et qu'ils prennent leurs consignes sur les lignes téléphoniques. Il resta muet sur les questions que je lui posais à propos de mon épouse. Comment est-il possible que personne n'ait découvert la supercherie ? Lui de m'expliquer que les chasseurs sont des androïdes -avec des fusils. Très bonne couverture. Je me disais aussi...
Et puis il a pris la main. Façon de parler. Il m'a demandé mon prénom, et je lui ai donné. 'Xavier'. Et c'est à ce moment là que le parking s'est écroulé; il m'a dit combien j'étais loin de me douter de tous les prénoms dont certains osaient m'affubler, et il m'en a énuméré toute une flopée. Commençant par Utilisateur, Consommateur, Usager, enchaînant par Contribuable, Passager, Salarié, dérivant sur Bloggeur, Pseudo, et même Membre Privilégié pour les clubs A, B et C. Il m'a fait comprendre que des tas de gens me connaissaient sous une autre identité. Et puis il s'est renfoncé le ressort d'un petit coup de tête sur la vitre, et il s'est envolé. Je suis resté, longtemps je crois, debout près de ma voiture, les mains dans les poches.
J'entends encore ses dernières paroles, leur écho: 'Salut, robot !'


[Intra-Muros] [10]

4 commentaires:

saint-rich a dit…

Etrange. Moi, ce matin, un automobiliste m'a donné des noms d'oiseaux. Cet imbécile devait être un robot.

Voiker a dit…

Bien vu...!
les robots des lors croiraient-ils aussi en Dieu et leurs saints ?

Anonyme a dit…

Here are some links that I believe will be interested

Anonyme a dit…

Very pretty site! Keep working. thnx!
»