mercredi, octobre 04, 2006

PEAU-AIME-(27)

Un puzzle,
Immense,
Plein de couleurs.
Deux pièces,
Au milieu,
Exactement.

[Un Puzzle] [D.]

4 commentaires:

metalogos a dit…

La métaphore du puzzle me semble rarement pertinente, les pièces ne s’emboitent jamais parfaitement elles sont «molles », tendres, soumises à des tensions..

Voiker a dit…

MetaLG> Sens-tu le poids de tes images inconscientes au moment de lire [Un Puzzle], et qui transpire alors dans ton commentaire; Le fait de souffrir de cette image de pièces molles, soumises à des tensions, t'empêche peut-être d'entrevoir le dernier adverbe dans son intégralité. (Des souvenirs de galère avec des jeux Ravensburger quand tu étais petit peut-être...). Oublier les matériaux...

Quel est ce puzzle dont parle l'auteur ? Et y-a-til finalement plus de deux pièces au puzzle ?

J'arrive à voir aussi le Yin et le Yang, dans une version arc-en-cielisée. Il n'y a pas de tension dans la synchronicité des formes du Yin et du Yang, entre parenthèses. Pas de formes emprisonnées, la simple perfection de deux formes foetales complémentaires.


...et puis je sais très exactement de qui l'auteur veut parler...

Mars a dit…

J'ai lu de haut en bas,
puis de bas en haut.
Les pièces ne s'assemblent pas ainsi,
elles se fondent.

Voiker a dit…

Mars> Belle lecture. Effectivement, l'impression est différente dans l'autre sens. Pourquoi n'y ai-je point pensé....!