dimanche, novembre 11, 2007

N.O.O.T.I. -(02)

A y réfléchir, rapidement, entre deux arrêts de train (et non pas deux trains différents qui s'arrêtent dans un même champ de vision, mais bien le même train qui s'arrête à deux endroits différents), je pense que la question la plus déplacée que je puisse poser à quelqu'un ou que quelqu'un puisse me poser, se formulerait ainsi: "et toi, qu'est-ce que tu ferais à ma place ?".


Not Out Of The Inn (numéro -02-)

4 commentaires:

Lau a dit…

- Allô ?
- Oui ?
- J'ai un message pour vous...
- ...
- Avancez de trois notes, reculez de quatre plumes, sautez par dessus les vagues, et éloignez vous de la Grande Ourse...
- Pardon ?
- Oui, c'est une évidence, c'est ça la solution.
- Vous devez vous tromper de numéro...
- Non, pas du tout, j'en suis certaine. Vous avez posé une question, et les Services de Réponses aux questions des 7 Univers ont traité votre demande.
- Quelle question ?
- "Qu'est ce que tu ferais à ma place ?"
- Mais ce n'est pas moi c'est mon Esprit qui a posé cette question.
- Mais nous parlons à votre Esprit, vous êtes en train de dormir...
- Mais non, puisque je réponds.
- Oui, dans vos Songes ! 1, 2, 3... vous allez vous réveiller.

Un rideau de théâtre vient de se fermer....

Voiker a dit…

Lau> Bienvenu dans l'auberge, qui n'attendait que ça: un téléphone qui s'accroche encore au mur, quelques tours de manivelle, une standardiste à la jonction des univers. Le tien est où, Lau ?
Un réveil endormi ou un rêve éveillé, de Volodine à PK Dick, où tout cela va-t-il nous mener ?

Vos billets, s'il vous plaît...

Eden a dit…

Evidemment je resterais nulle part ailleurs ;) Comme entre deux-eaux mais nous savons qu'il n'y a pas de rivière ;)

Voiker a dit…

Eden> et oui, pourquoi pas ? Et loin de tout sonar...