lundi, janvier 07, 2008

SANS-GRAVITE



2 commentaires:

Polyphème a dit…

Je viens tout juste de regarder ce film (pour la première fois et grâce à vous) et j'ai été surpris de voir, sous un dessin d'enfant très ostensiblement affiché sur une porte, un mot écrit en russe signifiant "Humain" ; ma surprise vient de ce que ce mot, d'un point de vue graphique, est très proche de JUNOREY, nom d'un bras de votre "galaxie". Peut-être n'est-ce qu'une coïncidence ou le fruit de mon imagination... mais votre univers recèle bien des richesses, aux aspects multiformes - pas étonnant que vous aimiez Bowie ! Merci d'avoir posé tous ces jalons, plus on avance, plus le parcours se révèle intéressant.

Personne a dit…

Quel étrange parcours vous faites ! N'avez-vous rien de moins bien à faire que d'errer dans mes arcanes ?

Simplement heureux qu'une PERSONNE de plus ait vu ce film....

Lisez aussi !
DES ANGES MINEURS D'Antoine Volodine.
Les yeux fermés. Prenez le risque de me croire sur parole. Quelle importance, sinon celle de se voir agréablement surpris, voir pire !

Votre,

Personne