vendredi, juin 09, 2006

PEAU-AIME-(7)

Positions stylisées,
postures en trompe-l'oeil,
postulats défraîchis,
la fraction - la seconde - l'image saute - le déclin.

Echanges tempérés,
écarts de language,
écriteaux usés,
le mauvais temps - les conjectures - les ratures - les défunts.

Je suis ce lacet de chaussure sans fin que ma vie piétine,
qui ne sait où il commence mais s'arrête bien à mon pied,
qui ne sait te parler de ces campagnes divines......
qui l'ont effiloché, usé, détendu, estropié.

[Lassitude] [Voiker]

2 commentaires:

gmc a dit…

la fin est réellement excellente (4 derniers vers)

Voiker a dit…

Merci GMC.
Les encouragemments on tjs fait du bien...