mardi, décembre 11, 2007

N.O.O.T.I. -(08)

Je suis arrivé à l'auberge, hier soir, enfin; un 'enfin' que je suis le seul à comprendre et dès lors je ne peux le partager. Je suis définitivement installé de manière temporaire dans une maison que je découvre telle qu'elle fut, telle qu'elle est, selon le degré de rénovation de la pièce où je me trouve, une maison qui s'allonge dans les hauteurs, de la cave jusqu'au second étage, en empruntant un escalier étroit et raide, qui mène jusqu'à ma chambre d'adoption dans les combles pour les trois mois qui viennent. Seul dans une grande maison de bord de mer. Je comble les combles, et le roman que j'ambitionne d'écrire ici comblera quelque chose en moi, avant de peut-être combler un jour quelque chose chez d'autres, ou de combler tout court. Un grand merci et toute ma gratitude à Alain et Stéphanie qui me louent leur maison pendant cette période.

Je continue bien sûr à faire vivre mon WIWILBARYU, mais vous me trouverez plus présent dans le quotidien de cette interlude sur Quelques Matins du Monde, en ligne depuis ce matin.

Plus présent, dans un quotidien à priori absent des lignes de ma main; mais dans la vie peut-on oser faire autrement ?


Not Out Of The Inn (numéro -08-)

9 commentaires:

Anonyme a dit…

suivre 1 envie , en particulire, celle d'écrire .
suis pas claire là , non ? si ?
Forcément ....
ellesurlalune/ Léna, selon .

Voiker a dit…

Moon> Tu es claire, et tu éclaires. Si ? Non ? (smile)

gmc a dit…

on ne peut faire que des comments sous identité blogger sur l'autre, tu devrais autoriser les comments anonymes.

Voiker a dit…

GMC> Ah bon ? Je vais regarder ça, trouver le bouton à cliquer parmi les menus pour délivrer l'anonymat...

Voiker a dit…

GMC> A priori, le tir est rectifié...

wanchai a dit…

quelle bonne idée voiker, le lieu est face à la mer
tu fais ta Duras?
genial, allez écris, ecris, et dont forget us,
voiker de gros bisous plein de tendresse pour toi.

Voiker a dit…

Wanchai> Et non, pas face à la mer, mais je n'y colle pas de "malheureusement" !
L'air iodé, le vent, la folie d'un élément simple.
La mer est à 200 mètres, que je prenne la première à gauche ou la première à droite en sortant...

wanchai a dit…

6h38
pas encore levé?
:)

Voiker a dit…

Wanchai> Et non, point encore... Je n'ai pas de lessive à faire, moi ! (pour l'instant...)